Bulletin n°07 – Les ateliers

Le Bulletin n°07 (Décembre 2006) :

En 1891 fut créée l’École Nationale d’Ouvriers et de Contremaîtres de Cluny, qui devait devenir École d’Arts et Métiers en 1901. Les locaux techniques hérités de l’école précédente, fondée en 1866 par Victor Duruy, ministre de l’Instruction Publique, étaient très peu développés et occupaient principalement le Farinier de l’ancienne abbaye.

En partie basse, le cellier avait été coupé en deux dans le sens vertical par un plancher donnant de plain-pied. Au rez-de-chaussée se trouvait la menuiserie/modèlerie et on peut penser que l’on travaillait le métal au sous-sol.

La nécessité de construire de nouveaux bâtiments dans le parc de l’abbaye apparut rapidement. Les plans des ateliers conservés au Musée d’Art et d’Archéologie de Cluny (musée Ochier) sont datés de 1892. La première partie (bloc A) était composée de sept sheds

et comprenait trois ateliers : l’ajustage dans la partie gauche à l’ouest coté haras, à droite en entrant la fonderie et, au fond, la forge (à son emplacement actuel).

Nous n’avons pas encore trouvé la date de la construction de ce bâtiment.

Sur la feuille de Promotion Cl. 1893, sortie en 1896, un très joli dessin en vue aérienne représente un bâtiment avec huit sheds, ce qui veut dire qu’il n’était pas construit puisqu’il n’en possède que sept et qu’on ne peut pas imaginer que les élèves se soient trompés.

D’après des photos des environs de 1900, le bloc A est achevé, suivi vers 1906 de la construction du petit bâtiment de la salle des machines et de la chaufferie.

(note 2012 suite à la découverte de nouveaux documents : Le bâtiment principal devait être terminé fin 1896 ou début 1897 car le Directeur, dans son rapport au Préfet en date du 19 août 1897, indique que les ateliers ont fabriqué la charpente métallique du bâtiment des machines et que les élèves ont commencé le montage fin juillet.)

Le bâtiment A vers 1900 (1897)

Les plans du bloc B au nord furent adoptés par le Conseil de Perfectionnement en 1912 et les travaux qui suivirent arrêtés par la guerre. Une lettre adressée par le Directeur au Ministre en date du 19 octobre 1917 le déplore : « Nous regretterons encore plus qu’on n’ait pas pu achever les nouveaux ateliers dont la construction est déjà très avancée ; les charpentes métalliques sont en place et prêtes à recevoir la toiture … ». Dans une plaquette de 1919 consacrée aux décédés de la guerre, on peut constater que la couverture a été posée.

Carte Postale datée de 1918

Un rapport complet sur l’École englobant les années 1921 à 1925 nous donne des précisions sur la suite des travaux : 1921 – aménagement des nouveaux ateliers (bloc B) 1922-1923 – construction des deux bâtiments centraux (blocs C) 1922 à 1924 – agrandissement de l’ajustage qui récupère l’emplacement de l’ancienne fonderie.

Les ateliers en 1924 (carte postale 1930 environ)

Dans les années 1980, le développement des ateliers se fit intérieurement par la construction de planchers à mi-hauteur et il fallut attendre 1996 pour trouver une modification extérieure, commencée par la couverture en pyramide de la cour intérieure (repère D). La dernière extension visible de l’extérieur fut réalisée en 1997-1998 par l’adjonction côté sud de 2 sheds supplémentaires (bloc E), dans le même style que ceux qui existaient déjà. Compte tenu du caractère sensible de ce site classé, on peut penser que ce sera sans doute la dernière extension des ateliers dans l’enceinte de l’abbaye.

Vue aérienne prise en 2001

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *