Bulletin n°06 – Marc Fontaine

Le Bulletin n°06 (Mars 2006) :

Marc Fontaine, dit le Fonfon, est né à Rosny-sous-Bois en 1919. Il a passé sa jeunesse à Reims où son père était entrepreneur de menuiserie.

Après l’École Normale d’Instituteurs de Châlons-sur-Marne, il a été reçu au concours de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud où il a suivi la formation de professeur d’enseignement du secondaire. Il en est sorti major.

Professeur à l’Ecole du Bois de Mouchard (Jura), il a préparé l’intégration à Besançon où il se rendait une fois par semaine en vélo. Reçu à l’agrégation de sciences physiques, il a été nommé professeur à l’École des Arts et Métiers de Cluny en octobre 1950.

Il y a exercé jusqu’en 1972 la fonction de « prof de tout » car en plus de la physique nucléaire, il remplaçait au pied levé ses collègues des disciplines scientifiques.

Personne n’a oublié ses shorts, chemisettes et sandales par presque tous les temps, son charisme, ses dons exceptionnels de pédagogue, tout était si évident avec lui, ainsi que ses connaissances encyclopédiques dans tous les domaines, servies par une mémoire hors du commun; il connaissait les noms et buques de pratiquement tous les gadzarts qu’il avait eu comme élèves.

Il a marqué par ses qualités humaines, simplicité, gentillesse, générosité.

Suite à la fermeture du centre en 1967, Marc Fontaine a accepté la Présidence de la Société des Amis de l’École de Cluny (SAEC). L’efficacité de son action fédératrice auprès de toutes les personnalités civiles et politiques régionales ainsi que ses actions déterminantes au niveau national ont abouti à la réouverture du centre en 1968.

Réouverture couronnée en octobre 1968 par la célébration du centenaire de l’École de Cluny ainsi que par la frappe de la médaille commémorative.

Pour ancrer davantage l’École dans le tissu économique régional, et avant les lois sur la formation continue, il créé en 1969 le Centre de Formation Permanente des Ingénieurs et Cadres avec des laboratoires de langues, d’électronique, et d’informatique, celui-ci équipé d’un ordinateur IBM1130, le premier aux Arts et Métiers.

Ce centre qu’il dirigera va connaître un grand succès avec plus de 1000 auditeurs par an. Dans le volet culturel, il dirige et anime un groupe d’élèves qui créent en 1970 le spectacle son et lumière de l’Abbaye de Cluny.

Ayant quitté l’École en 1981 suite à un différend avec l’administration, il créé une société de conseil pour les entreprises.

Retiré dans le midi de la France, il nous a quitté le 22 mars 2001.

Ardent défenseur de l’École et de ses Traditions, Gadzarts d’Honneur, il a fait l’unanimité de trente promotions pour lesquelles le Fonfon restera le référence d’un homme exceptionnel.

Il a été membre de la société française d’énergie nucléaire, il était Chevalier de la Légion d’Honneur et Chevalier de l’Ordre du Mérite.

Jean-François Juillard, Cl.159

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *